Pont Koenig

Pont du Général Koenig

Situation

  • Le pont Koenig se trouve en aval de Vaise et de Serin, il passe du neuvième, quai Arloing et Chauveau au premier, quai saint Vincent avec le quai Gillet qui débute un peu en amont.

  • Deux voies circulent vers la rive gauche, une vers la rive droite avec de part et d’autre deux pistes cyclables et deux trottoirs.

  • On peut passer en dessous, par les rives de Saône en rive gauche, par les bas ports des quais Arloing et Chauveau en rive droite.

Architecture

  • Deux piles de béton supportent un tablier métallique.

  • Le pont est moche, mais les vues sont tellement belles qu’il faut s’y arrêter.

  • Au nord, vue sur Vaise et les monts d’Or.

  • Au sud, vue sur le virage de la Saône, vers le défilé de Pierre Scize et la colline de Fourvière.

  • A l’est, vue sur la falaise et le fort Saint Jean ainsi que sur le beau bâtiment classique de la DRAC.

  • A l’ouest, vue sur le conservatoire.

  • Les bâtiments sont beaux, les collines sont bien verdoyantes. La nuit l’ensemble bien éclairé devient magnifique.

Dédicace

  • La plaque du quai Chauveau indique Pont MJ Pierre Koenig, maréchal de France, héros de Bir Hakeim.

  • Marie Pierre Koenig est né en 1898 à Caen, il est mort en 1970 à Paris.

  • Il a fait une carrière militaire après s'être engagé en 1917.

  • En juillet 1940 il a rejoint la France libre en Afrique.

  • Il est connu pour ses faits d’armes à Narvik, puis surtout à la bataille de Bir Hakeim en 1942 contre les armées allemandes.

  • Il a ensuite dirigé les FFI et participé à la libération de la France en 1944.

  • Le 24 août 1944, alors commandant Koenig, est allé au 152 cours Gambetta, résidence du directeur de Montluc donner ordre d'évacuation aux gardiens allemands qui s'enfuirent.

  • Après la guerre, il a été gouverneur de l'Allemagne occupée, puis a été député et ministre de la défense.

Histoire

  • Le pont Koenig a été ouvert en 1970.

  • Auparavant le passage se faisait par le pont de Serin.

  • Un premier pont en bois a résisté de 1745 au 17 janvier 1789 emporté par des blocs de glace charriés par la Saône en ces temps d’hivers rudes.

  • Un second pont en pierres a été construit à partir de 1815, il a résisté aux crues de 1840 et 1856, à la dynamite des allemands, mais pas aux projets de navigation sur la Saône qui motivèrent sa destruction.

  • Le premier décembre 1831, l’armée entrait dans Lyon sans résistance par le pont de Serin pour reprendre le contrôle de la ville après trois jours d’émeutes et une semaine de contrôle ouvrier sur Lyon.

  • Le site art et histoire présente le pont de Serin avec des photos sur les plans anciens.

Mai 2004, février 2011 et mai 2021

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Pont Koenig

Pont Koenig

Le pont Koenig se trouve en aval de Vaise et de Serin, il passe du neuvième, quai Arloing et Chauveau au premier, quai saint Vincent avec le quai Gillet qui débute un peu en amont.

23 autres entrées dans la même catégorie :