Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Pont de la Mulatière

Pont de la Mulatière

 

 


 

Situation

  • Ce sont les ponts les plus méridionaux de Lyon, ils viennent en prolongement du quai Perrache sur l'autoroute A7 et la D486, et se terminent sur la commune de la Mulatière.

  • Le pont amont sert au chemin de fer.

  • Le pont sud porte quatre voies vers le nord, principal accès à Lyon, une haute rambarde métallique protège les piétons, le pont central porte quatre voies vers le sud et l'autoroute du soleil.

  • C'est un gros point de bus, les arrêts du 47 sont installés en amont, ceux du 8,10,14,15,17,88 en aval, ces arrêts sont partagés avec ceux des bus de Vienne, Brindas, Mornant et Saint Etienne.

  • Un passage rive gauche permet aux piétons de rejoindre le chemin de berge qui offre une belle ballade en bord de Saône depuis le confluent jusqu'au centre ville.

  • Vers l'ouest, on voit le confluent et le parc de Gerland.

  • Vers le nord, la colline se termine par la basilique de Fourvière.

Architecture

  • Il y a en fait quatre ponts, trois ponts accolés sur la Saône sont anticipés par un viaduc en béton sur le quai Perrache.

  • Celui du sud possède deux piles de béton dans la Saône qui soutiennent un énorme rail métallique.

  • Celui du milieu repose sur deux piles de pierres qui soutiennent deux arches métalliques sur lesquelles repose un tablier de béton.

  • Il reste ensuite les culées d'un 4e pont disparu.

  • Celui du nord est le plus beau, il s'agit d'un treillis métallique qui permet une traversée à plat. Le tablier repose sur deux culées de pierres aidées de deux petites piles baignant dans la Saône. La souplesse du métal leur donne une vie qu'on entend de façon impressionnante.

Dédicace

  • Le pont de la Mulatière est dédié à la commune qui l'accueille au sud.

  • Même si une voie romaine passait sur ses terres, la commune de la Mulatière est récente, elle date du 27 juin 1885, c'est une commune de 7 000 habitants.

Histoire

  • Le pont de la Mulatière a été difficile à construire, entrepris en pierres en 1770, au bout de douze ans d'efforts il était terminé mais une crue de la Saône le renversa l'année suivante, le 15 janvier 1783. Reconstruit en bois, ce sont les révolutionnaires qui le détruisirent au siège de Lyon. Ce n'est qu'en 1843 qu'on a pu établir un pont durable.

  • En 1833, les voûtes du chemin de fer paraissaient dangereuses, aussi on y avait apposé une enseigne, défense de passer sous la voûte sous peine d'être écrasé par les wagons.

  • En 1916, on a ajouté le nouveau pont de chemin de fer.

  • Pont amont : Mis en service en 1935, une plaque apposée en amont rive droite, en rappelle l'inauguration le 20 janvier, il a été réparé en 1945 puis en 2005.

  • Une plaque conserve la mémoire de Jean Prudent et Rémi Marty, résistants, tués le 22 août 1944 par l'armée allemande.

  • Enfin vers 1970, on a rajouté deux autres ponts pour faire passer l'autoroute.

  • Le 9 juillet 2004, le pêcheur de silure s'était installé sous le pont de la Mulatière et espérait voir passer un silure de plus de 1m96, et dépasser le record qu'il détenait. Manque de chance, un homme était venu ce jour là se débarrasser du cadavre de sa femme, c'est le premier pas qui coûte, l'assassin tua le pêcheur et l'unit de façon posthume avec sa malheureuse épouse en l'enfermant dans la malle métallique destinée à engloutir le corps avant de les jeter à la Saône.

  • Le 12 janvier 2017, Maxime a été retrouvé mort au pied du pont, il s'était fait connaître en publiant des photos qu'il prenait depuis des lieux inaccessibles.

Art et associations

  • Des fils sont suspendus sous le pont pour des parcours de canoë peu fréquentés, pourtant, Dominique Gardette et Joël Doux, membres du club de Lyon la Mulatière ont été champions du monde de canoë kayak.

Novembre 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Pont de la Mulatière

Pont de la Mulatière

Ce sont les ponts les plus méridionaux de Lyon, ils viennent en prolongement du quai Perrache sur l'autoroute A7 et la D486, et se terminent sur la commune de la Mulatière.

23 autres entrées dans la même catégorie :