Pont Pasteur

Pont Pasteur





Situation


  • Au-delà de ce pont, on quitte Lyon et on peut partir explorer le monde, c'est l'endroit pour se souvenir de l'un de nos concitoyens dont le pont n'enjambe ni le Rhône, ni la Saône, ni le Beaujolais et encore moins la Rize ou le ruisseau de Rochecardon mais tout bêtement l'Hudson River à New York. Jean de Verrazanne ou Verrazzano a le premier accosté sur le site de la plus grande ville du monde qu'il a baptisé la nouvelle Angoulême en l'honneur du roi François 1er son principal commanditaire aux cotés de sa famille lyonnaise. Récemment, la municipalité a corrigé cet oubli en lui attribuant la place de la zone hôtelière proche du pont Pasteur.

  • Le pont Pasteur passe du second au septième et du quai Perrache à l'avenue Pasteur.

  • C'est un grand axe de circulation, trois voies vers l'est, vers Gerland et le périphérique, deux voies vers l'ouest, l'axe nord-sud et l'autoroute.

  • Vers le sud, on voit le confluent où le Rhône recueille la Saône deux cent mètres plus loin.

  • Vers le nord, les autres ponts sont lointains, on aperçoit Fourvière, le clocher de Sainte Blandine et le château d'eau de Rillieux.

  • Vers l'ouest, le viaduc de l'autoroute barre la vue sur la colline verdoyante de Sainte Foy et la Mulatière.

  • Vers l'est, la bande de végétation du quai est interrompue par la zone hôtelière de Gerland et le siège social de Pasteur.

  • Un escalier raide et un petit sentier permettent de rejoindre le bas port rive gauche.


Architecture


  • C'est un pont en béton, deux piles posées dans le Rhône soutiennent trois grandes arches. Deux autres piles sur les berges sont complétées de deux petites arches qui enjambent les bas ports, très fréquenté en rive gauche, désert en rive droite.

  • Les rambardes sont bleues, métalliques et sonores.


Dédicace


  • Louis Pasteur est né le 27 décembre 1822 à Dôle.

  • Il a été l'un des plus grands chimistes et physiciens de son temps.

  • Il a découvert les isomères, les levures, les staphylocoques, le virus de la rage et son vaccin, il a vaincu les maladies du ver a soie, celles de la bière et du vin par l'étude de la fermentation. Il a été à l'origine de l'institut Pasteur créé pour lutter contre la rage.

  • Il a connu tous les honneurs, devenant grand-croix de la légion d'honneur. Des universités portent son nom, des musées, les brasseurs écossais lui ont élevé un monument, les sériciculteurs lyonnais une plaque, un procédé de conservation porte son nom.

  • Il est mort le 28 septembre 1895 à Villeneuve l'Etang, Marnes la Coquette.


Histoire


  • La construction de ce pont a débuté en 1913, un peu en amont du pont actuel afin de servir à l'exposition internationale. Pendant la guerre il est resté une passerelle faute de pouvoir continuer les travaux.

  • Le pont a été inauguré en 1923 il n'a duré que jusqu'en 1944, dynamité par l'armée allemande en retraite.

  • Le pont actuel date de 1949.

  • La dernière traille de Lyon a été fermée suite à cette ouverture. Les trailles étaient un mode millénaire de traversée du Rhône. Un câble était fixé de part et d'autre du fleuve sur des points mobiles. Le bateau partait ainsi toujours de l'amont pour se laisser entraîner vers l'aval par la force du courant. Les dernières bénéficiaient d'un système de poulies qui permettaient la traversée à points fixes.


Art et associations


  • Les nageurs avec palme de Lyon se réunissent en hiver pour se jeter au Rhône. Le 19 janvier 2004, c'était la 24e édition, les nageurs partis du pont Poincaré arrivaient au pont Pasteur.

  • S'y trouvent aussi des pêcheurs, des navigateurs, des skieurs nautiques.


Commerces et services


  • On emploie souvent l'expression habiter sous les ponts, un homme vit là depuis quelques années, un peu en amont dans des conditions précaires.



Novembre 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Pont Pasteur

Pont Pasteur

Au-delà de ce pont, on quitte Lyon et on peut partir explorer le monde, c'est l'endroit pour se souvenir de l'un de nos concitoyens dont le pont n'enjambe ni le Rhône, ni la Saône, ni le Beaujolais et encore moins la Rize ou le ruisseau de Rochecardon mais tout bêtement l'Hudson River à New York. Jean de Verrazanne ou Verrazzano a le premier accosté sur le site de la plus grande ville du monde qu'il a baptisé la nouvelle Angoulême en l'honneur du roi François 1er son principal commanditaire aux cotés de sa famille lyonnaise. Récemment, la municipalité a corrigé cet oubli en lui attribuant la place de la zone hôtelière proche du pont Pasteur.

23 autres entrées dans la même catégorie :