Quai Raoul Carrié

 

Quai Raoul Carrié




Situation


  • C'est le premier quai de Saône en rive droite.

  • Il vient en aval du quai de la Jonchère à Collonges au mont d'Or et en amont du quai Sedallian. Une bretelle monte pour rejoindre la rue Pierre Termier.

  • Il commence au niveau du pont de l'ile Barbe, à l'angle de la place Henri Barbusse et se termine à Collonges, au contraire des autres quais de Lyon qui suivent le cours des fleuves.

  • C'est aussi la RD 510 vers Anse.

  • Les bus 31 et 43 y passent.

  • La promenade est peu agréable en raison de l'étroitesse des trottoirs, elle mérite néanmoins d'être faite pour voir les deux incroyables perrons et les étonnantes maisons qui les entourent. De l'autre coté de la Saône, on voit d'abord l'ile Barbe, puis Cuire le bas et les immeubles de Caluire au dessus de la balme boisée.


Architecture


  • Le premier alignement est un peu hétéroclite autour de la rue Port Cotton, fait de maisons anciennes de un ou deux étages, certaines en retrait des salles de restaurants.

  • Après la rue Malibran, les Roches est gravé sur la porte cloutée d'une petite tour à la grande verrière. Des murs de jardin cachent en partie des maisons anciennes. En face, le trottoir passe en contrebas d'un muret.

  • L'arrivée des rues Velten et Gilgain ménagent une petite place avec un banc, elle est suivie par un petit immeuble moderne de deux étages avec de grandes terrasses, en partie bâti sur la roche.

  • Après la place, deux incroyables ensembles sont bâtis sur la roche au dessus de deux impressionnants perrons de pierre. Il en émerge des maisons, des petites tours, des gloriettes, des balustrades et des points de vue. En face, un banc plus modeste permet au promeneur de s'asseoir devant la pointe de l'île Barbe.

  • Le quai devient une voie routière après la rue Faye, on peut encore remarquer un perron d'une étonnante blancheur sur une grosse maison carrée. La colline est moins raide avec des villas derrière une barrière.

  • Il monte en courbe en un pont et se sépare en une bretelle qui continue vers la rue Termier, la seconde redescend alors que la voie du sud passe dessous évitant ainsi le croisement.


Dédicace


  • Raoul Carrié est né à Rodez en 1883, il est mort à Lyon en 1936.

  • Le 19 mai 1929, il a été élu maire de Saint Rambert.

  • Il s'est d'abord appelé quai de l'Ile.


Histoire


  • Le bord de Saône était parcouru par un chemin qui s'arrêtait au château du Fresne.

  • En juin 1851, le voyageur qui prenait le train pour Lyon depuis Paris s'arrêtait à Chalons, puis finissait le trajet par la Saône. Horace Greelay raconte dans ses Glances of Europe qu'il a été favorablement impressionné par les collines et les résidences secondaires du long de la Saône.

  • La route qui longe la Saône a été ouverte après 1950 et modernisée en route départementale vers 1970.

  • En 1994, les restaurants qui existaient face à l'Ile Barbe se sont vus doubler de terrasses en bord de Saône.


Art et associations


  • En continuant deux kilomètres vers le nord, on arrive chez Paul Bocuse, son restaurant est considéré comme l'un des meilleurs, sinon le meilleur du monde. La décoration extérieure vaut déjà le voyage à elle seule, avec ses couleurs pistache et framboise et sa fresque aux grands cuisiniers.

Commerces et services


  • Traditionnellement, c'est ici qu'on venait manger des grenouilles et de la friture de la Saône. Trois restaurants sont toujours là, dont deux ont déployé des pontons une partie au niveau du quai, l'autre au bord de l'eau.

  • Un coiffeur et un ostéopathe.


Mars 2010


Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Quai Raoul Carrié

Quai Raoul Carrié

C'est le premier quai de Saône en rive droite.

30 autres entrées dans la même catégorie :