Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Quai Romain Rolland

Quai Romain Rolland






Situation


  • Le quai Romain Rolland vient en rive droite de la Saône, en aval du quai de Bondy et en amont du quai Fulchiron. Il est limité au nord par la place Fousseret et au sud par l'avenue Adolphe Max. Le pont qui le marquait au nord a été démoli, il se termine au niveau du pont Bonaparte et dessert le pont Juin et la passerelle du palais de justice.

  • Le 8 traboule vers la rue Saint Jean.

  • La circulation se fait vers le nord, une voie de vélos, une de bus, 31 et N4, une de voitures et un stationnement anarchique, particulièrement la nuit. Si vous aimez les bouchons et que vous avez raté les heures de pointe, il y en a généralement un ici dans la soirée du samedi jusque tard dans la nuit.


Architecture


  • Le quai est très large jusqu'à la passerelle car les bretelles du pont maréchal Juin sont gagnées sur la Saône libérant un vaste trottoir à l'ombre des platanes, beaucoup plus haut que la chaussée.

  • Les premières maisons sont anciennes, hautes de trois à cinq étages, elles sont en alignement tortueux.

  • La première est le mur de pierres aveugle du Rocambol, puis vient une façade curieuse sur trois plans décrochés.

  • Le 4 est original, la maison vient en retrait d'un ancien perron, elle possède de très larges fenêtres, on aperçoit la trace d'anciennes entrées derrière les volets.

  • Au 11 et 12, l'allée est visible derrière une grille, les encadrements de fenêtres sont plus travaillés.

  • Le 13 a deux vieux balcons de pierre et de ferronnerie.

  • Le 15 est plus beau par son enduit neuf, les entrées des Pléiades sont décorées par des bas-reliefs d'inspiration médiévale.

  • Au 17, il faut remarquer la tête sculptée hilare.

  • Le 19 a une série de trois jolies arches.

  • Les 21 et 22 sont deux jolies façades avec des portes à imposte.

  • Le quai est interrompu par le palais de justice.

  • Les constructions reprennent après la rue de la bombarde par un alignement de trois belles façades de pierre du 19e siècle, plus imposantes et plus soignées avec une belle porte au dauphin en heurtoir. Les jours de vent, on peut voir comme les rideaux à jalousies sont difficiles à manoeuvrer.

  • Le quai passe ensuite au chevet de la cathédrale puis longe les deux étages austères du palais Saint Jean avec sa grande fenêtre à chapiteaux sur lequel on peut voir la plaque à Jouffroy d'Abbans.


Dédicace


  • Romain Rolland bénéficie de la portion de quai la plus centrale de Lyon.

  • Auparavant ce furent les quais Humbert, de la Baleine, de Roanne, de l'Archevêché et de la Bibliothèque.

  • Romain Rolland est né le 29 janvier 1866 à Clamecy, il est mort le 30 décembre 1944.

  • Après avoir été professeur d'histoire il est devenu docteur es lettres, a vécu au bord du lac Léman. Il s'y est consacré à la littérature, à la cause du pacifisme et du socialisme.

  • Il a obtenu le prix Nobel de littérature pour son oeuvre Jean Christophe.

  • Il a publié sur l'Inde et sa culture et a reçu tous les grands personnages qui allaient fonder la république indienne.

  • Plus lyonnais, Jean Christophe Rolland, de l'aviron union nautique de Lyon a été plusieurs fois champion de France, champion du monde et même champion olympique en l'an 2000.

  • Jean Louis Roland fut l'un des leaders lyonnais des premières années de la révolution. Il fut débordé par l'extrémisme de Chalier dont l'exécution déclencha les drames de 1793.


Histoire


  • Le bord de Saône a été habité depuis le troisième siècle lorsque les Lyonnais ont quitté le haut de la colline faute d'eau potable.

  • Au printemps 1393, l'archevêque s'est entouré d'une foule du peuple pour prendre d'assaut la prison de Roanne où se trouvaient les officiers du roi. L'insurrection s'affaiblit après quelques jours et l'église perdit de son pouvoir au profit de la commune qui en obtint plus et s'ancra davantage dans le royaume.

  • Jusqu'à la fin du 18e siècle, ce bord de Saône était fermé au nord par les maisons construites au bout du pont du change. Des maisons étaient construites au bord de la Saône en alignement jusqu'à l'archevêché qui bénéficiait d'un accès à la Saône. Au n°2 la maison avait son entrepôt à bateaux mouillant dans la Saône.

  • Les seules véritables coupures étaient les ports de la Baleine et de Roanne avec une petite place aménagée en 1538. Le port de Roanne a disparu accusé d'avoir favorisé la crue de 1856.

  • Le quai a été construit à partir de 1640 en gagnant sur la rivière sous le nom de quai de la Baleine. Puis, par la destruction des maisons de bord de Saône, d'abord la partie nord en 1787. D'autres disent qu'un passage a existé en bord de Saône a partir de 1573, de la prison de Roanne à la place du Change, mais il n'était pas toujours hors d'eau.

  • En août 1793, il y avait une batterie sur la terrasse de la bibliothèque, la section municipale a demandé à ce qu'on entasse les livres à l'abri pour éviter une destruction en cas de bombardement, mesure qui a été rejetée.

  • Le palais de l'archevêque dut se démunir de sa galerie d'accès à la Saône pour ouvrir la seconde partie du quai à la fin du 18e siècle avec l'aménagement d'une place Montazet au débouché du pont Tilsitt.

  • La jonction entre ces deux parties se fit en 1826 avec la destruction de la prison de Roanne. La route nationale de Paris à Chambéry y passait.

  • En 1965, ce ne sont plus les curés, les juges et les habitations qui ont confisqué le bord de Saône, mais les voitures puisque cette bordure de quai a été aménagée en parkings.

  • A la même époque, Jean Augé a acheté la boite de nuit la grange au bouc, considéré comme le parrain du milieu lyonnais, il vécut soupçonné de trafics jusqu'à sa mort aux tennis de Lyon plage.


Art et associations


  • Depuis 1979, chaque dimanche matin, les peintres et quelques autres artistes viennent présenter leurs oeuvres sur le trottoir du quai.

  • Trois galeries lui font face, aquarelles, Art génération, l'oeil écoute.

  • Les musiciens ont un luthier et un vendeur de pianos.


Commerces et services


  • C'est le quai de la vie nocturne, il y a seize bars avec quelques terrasses mais la plupart attendent le soir pour ouvrir, ils voisinent avec six restaurants et un tabac.

  • Les autres commerces sont un fleuriste, une agence immobilière, un magasin de vêtements, un bureau de poste, une location vidéo, une société.

  • Il y a deux parkings, un pour les cars touristiques et trois stations vélo V.



Septembre 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Quai Romain Rolland

Quai Romain Rolland

Le quai Romain Rolland vient en rive droite de la Saône, en aval du quai de Bondy et en amont du quai Fulchiron. Il est limité au nord par la place Fousseret et au sud par l'avenue Adolphe Max. Le pont qui le marquait au nord a été démoli, il se termine au niveau du pont Bonaparte et dessert le pont Juin et la passerelle du palais de justice.

30 autres entrées dans la même catégorie :