Quai Claude Bernard

Quai Claude Bernard

Situation

  • Le quai Claude Bernard se trouve en rive gauche du Rhône, en aval du quai Augagneur après la place Raspail et en amont de l'avenue Leclerc.

  • Il est limité au nord par le pont de la Guillotière et au sud par le pont Gallieni.

  • Il commence à la rue d'Aguesseau et se termine avenue Berthelot.

  • La circulation se fait vers le sud sur quatre voies, limitées à deux après la rue de l'Université pour laisser de la place au tramway. Le bus 53 y passe aussi.

Architecture

  • Les bâtiments sont assez loin du Rhône, avec un large bas port occupé par la piscine du Rhône entre le pont de la Guillotière et celui de l'Université avec un cheminement qui la contourne du coté du fleuve. Le trottoir est très large aussi au-dessus du perré, il est planté de une ou deux rangées d'arbres.

  • Avant la rue Montesquieu, le premier alignement est en travers, il est composé de deux façades simples de quatre étages, le suivant plus haut d'un étage et plus décoré fait le lien avec les deux blocs suivants semblables, ils ont une belle homogénéité et se distinguent par leurs ferronneries de balcons et de fenêtres.

  • Après la place Ollier, viennent trois bâtiments imposants, en pierre beige, couverts d'ardoise. Le premier a trois sommets et une haute ouverture centrale avec drapeaux et une tête casquée. Les deux suivants sont plus simples, ce sont les deux ailes de la seconde partie de l'université, ils sont unis par un grand pavillon central avec un beau dôme d'ardoise en retrait d'un jardin au milieu duquel trône la statue du grand homme sur son piédestal. Les deux piliers des portails sont sculptés, celui de gauche par une tête et un globe, celui de droite de façon plus surprenante par une chouette et une tête de chèvre.

  • Après la rue Chevreul, l'hôpital est un grand cube vitré aux couleurs variées et tristes, surplombant une fosse profonde de deux étages plantée de lierre.

  • Après la rue Jaboulay, c'est à nouveau un alignement de deux blocs d'immeubles d'habitation qui se prolonge par l'avenue Leclerc. Deux façades sont différentes, ils sont assez laids, le 30 par manque de décoration, le 29 par son inachèvement et par l'aspect repoussant des têtes de lion du rez de chaussée.

Dédicace

  • Claude Bernard, né le 12 juillet 1813 à Saint Julien dans le Beaujolais, mort le 10 février 1878 à Paris était un grand savant, il a fait avancer la médecine et la physiologie de façon décisive.

  • Travaillant sur la vivisection des animaux, il a notamment déterminé le rôle du sang et des flux vitaux ainsi que le rôle de la synthèse du glucose.

  • En plus de sa statue dans le jardin de l'université, il en a une seconde devant le collège de France à Paris où il a enseigné, une plaque indique le laboratoire qu'il y a occupé de 1847 à 1878. Il a été président de l'Académie des sciences.

  • Avant d'entamer sa glorieuse carrière, il a travaillé à Lyon comme préparateur en pharmacie grande rue de Vaise.

  • C'est l'ancien quai de la Vitriolerie, on peut encore en voir une plaque place Raspail. Il a été un temps quai du Prince Impérial.

  • L'université Lyon 1, la seule qui ne soit plus sur son quai lui est dédiée.

  • Un autre Claude Bernard, né en 1810, mort en 1890 a été un sculpteur sur bois renommé, il a réalisé les boiseries du palais du commerce.

Histoire

  • Au 19e siècle ce quai était à l'état naturel, protégé par la lone Béchevelin. En 1819, John Hughes conseillait aux voyageurs de traverser le pont de la Guillotière et de cheminer le long de ce quai pour avoir la plus belle vue de Lyon.

  • En 1838, on a construit une digue depuis le pont de la Guillotière à la Vitriolerie.

  • L'hôpital Saint Luc a été construit en 1869. Il a été le berceau de l'homéopathie lyonnaise, la discipline sentant trop le charlatanisme n'a pas offert de rues aux fondateurs de l'hôpital Jean Pierre Gallavardin et Eugène Emery, ni au théoricien Alain Horvilleur, ni au père de la discipline, Sébastien des Guidi, mort à Lyon le 27 mai 1863. En revanche, l'hôpital a prospéré et les frères Boiron sont devenus les premiers fabricants de pilules au monde. En 1952, c'est à Saint Luc qu'a été ouvert le premier centre de soins aux grands brûlés d'Europe.

  • Le quai tel qu'on le connaît fut construit en 1870. La plupart des immeubles sont toujours en place.

  • Plus au sud se trouvait une cristallerie.

  • Les facultés se sont installé à partir de 1877 en commençant par la faculté de médecine qui a débuté ses cours cette année.

  • L'architecte Louis Payet a vécu et exercé au 3 jusqu'en 1924, on lui doit l'usine Renault de la rue Feuillat.

  • Au 12, une plaque rappelle que René Leriche membre de l'institut et professeur au collège de France y vécut de 1909 à 1925.

  • Le 11 juin 1999, le dôme de l'université et la bibliothèque qui s'y trouvait ont été dévastés par un incendie. Il a fallu travailler jusqu'en 2005 pour le reconstruire à l'identique. Cet incendie a fait couler beaucoup d'encre, certains le mettent en relation avec les tensions liées avec la présence d'un groupe d'extrême droite au sein de l'université. Bruno Gollnich, n°2 du Front National y enseigne le japonais. Didier Daeninckx à consacré l'enquête du Poulpe Ethique en toc à cet incendie.

  • Le 23 octobre 2007, Amadou Toumani Touré, chef d'état du Mali est venu recevoir le titre de docteur honoris causa de Lyon 3.

Art et associations

  • En 1833, Louise Maignaud place ici le dénouement d'un Roméo et Juliette à la lyonnaise. Augustin ayant rencontré Mélanie, priant loin du fracas pour le salut de la foule en folie place du pont lors du passage de Napoléon pendant les cent jours voulut l'épouser. Les pères de l'une et l'autre, l'un royaliste, l'autre bonapartiste, n'ont jamais voulu autoriser le mariage. Augustin désespéré par la soumission de Mélanie s'est laissé entraîner par une meuille du pont de la Guillotière, la pauvre Mélanie est venu ici chaque jour sur une pierre prier son Augustin jusqu'à sa mort de désespoir.

  • ELAH, éditions lyonnaises d'art et d'histoire ont leur boutique au nord du quai.

  • Studio 4 enseigne la danse.

  • Le Cha est la maison des étudiants catholiques.

Commerces et services

  • L'université de Lyon est toujours active ici, sous le nom de Lumière pour Lyon 2 qui enseigne les lettres et les sciences économiques, Lyon 3 sous le patronage de Jean Moulin enseigne le droit, les sciences politiques, l'économie et les langues. En 2007, l'université Jean Moulin a édité un ouvrage retraçant les cent trente ans de l'histoire de la faculté de droit.

  • La piscine du Rhône est ouverte chaque été depuis 1958. On peut y nager ou y prendre des coups de soleil dans un cadre inégalable. En 2013 et 2014, la piscine du Rhône a été rénovée pour pouvoir ouvrir l'hiver. Le 13 mai 2014, on a trouvé un homme brûlé sur le chantier.

  • Les bateaux de croisière sur le Rhône sont amarrés sur le bas port.

  • Le bas port est aménagé en piste cyclable, trois stations vélo V la pourvoient en cyclistes.

  • On y trouve aussi quatre bars, un snack, une agence immobilière, deux marchands de journaux, trois avocats, une auto école, deux agences d'intérim, deux sociétés.

Avril 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Quai Claude Bernard

Quai Claude Bernard

Le quai Claude Bernard se trouve en rive gauche du Rhône, en aval du quai Augagneur après la place Raspail et en amont de l'avenue Leclerc.

30 autres entrées dans la même catégorie :