Quai Rambaud

Quai Rambaud





Situation


  • Le quai Rambaud se trouve en rive gauche de la Saône, en aval du quai Joffre, après le pont Kitchener, à l'angle du cours de Verdun.

  • La chaussée se termine sur le cours Bayard qui part à angle droit. Les piétons peuvent continuer le long du stade Anderson sur une allée de béton jusqu'à une passerelle qui franchit la darse. Je décris la partie sud dans les jardins sous le nom de Quai Rambaud, Les Docks.


Architecture


  • Le quai est doublé d'un bas port planté en partie d'herbes hautes qui fait une promenade le long des péniches, en face du quai Rousseau de la Mulatière. Au-dessus vient la chaussée et un large trottoir planté d'arbres qui sert aussi de parking. On a tracé les lignes des crues du ? 12 1945 et celle du 25 01 1955 qui a atteint 9m80 à la Mulatière.

  • Deux solides immeubles du 19e siècle sont construits avant le pont de fer du train sous lequel on passe.

  • Au n°5, un long immeuble avec un entresol encadré de pierres va jusqu'à la rue Dugas Montbel. Curieusement, trois bâtiments de hauteurs différentes sont élevés dessus.

  • Deux entrepôts TCL en largeur mènent jusqu'au cours Suchet, le plus ancien à un étage et des ouvertures en briquettes, il ouvre sur un second entrepôt en profondeur.

  • Une très grosse maison de quatre étages à trois grands portails fait l'angle après le cours, puis deux plus simples viennent jusqu'à la rue Bichat.

  • Ensuite, on entre dans la verdure, la chaussée fait une courbe pour former la place Delfosse, les deux rangées de platanes sont remplacées par un bosquet dont les arbres cachent le long ensemble de bâtiments aux nombreux volumes de différents bruns de la gendarmerie.


Dédicace


  • Pierre Thomas Rambaud est né à Lyon en 1751 ou le 14 mars 1754. Il est mort à Charly en février 1845. Il fut maire de Lyon du 2 juin 1818 au 31 janvier 1826 et président du conseil général en 1831.

  • C'est lui qui était en place et décida les travaux visant à mettre en place ce quai. Le port installé au sud lui était également attribué.

  • Rambaud a été nommé président du comité départemental de salut public le 18 juillet 1793 au moment où Lyon luttait contre l'oppression.

  • En plus de Gabriel qui a sa place et Michel sa rue, Camille Rambaud en mériterait une. En 1853, il a acheté un terrain aux Brotteaux pour y construire une école pour les enfants misérables qui n'étaient pas scolarisés. Après les inondations de 1856, il a inventé les Habitations à Loyer Modéré en construisant des logements en vue de les louer aux pauvres dont les maisons s'étaient écroulées.

  • Joseph Rambaud a été professeur à la faculté catholique et directeur du Nouvelliste, rue de la Charité aux hautes heures de la séparation de l'église et de l'état. Son fils Régis a été à son tour directeur du journal.

  • Au début du 19e siècle, on était cours Mognat, du nom de l'île rattachée à la ville par les travaux de Perrache.


Histoire


  • Sous la mandature de Rambaud on a procédé à d'immenses remblaiements et on finit par mettre en place le quai en 1826. Le 5 juin 1824, Rambaud a publié une interdiction de chasser sur toute la presqu'île Perrache

  • Une gare d'eau fut installée en 1828 puis rebouchée, on en creuse une à nouveau en 2008.

  • Les grands moulins de Lyon, minoterie tenue par la famille Milliat ont été les premiers implantés, le bâtiment a été détruit en 2004. C'est ici que prenaient naissance les fameuses pâtes Panzani.

  • En 1852, les fondeurs Lanfrey et Baud ont réalisé la statue de la vierge qui se trouve sur le clocher de Fourvière.

  • Avant d'être un entrepôt TCL, les chantiers Michel Félizat construits en 1900 étaient arrivés depuis le quartier de la Mouche pour y fabriquer les bateaux des promenades parisiennes.

  • Après 1918, on installa le port industriel Rambaud. Les salins du midi distribuaient pour toute la région. L'immeuble des douanes a ensuite servi de lieu d'exposition pour la biennale d'art contemporain ainsi que la sucrière, construite en 1930, aménagée en 2003, et lieu de concert des nuits sonores.

  • On y installa une usine à gaz qui a été désaffectée en 1950 mais démantelée beaucoup plus tard.

  • En 1985, la caserne de gendarmerie a remplacé un arsenal.

  • Le 3 juillet 2005, la première femme prêtre française a été ordonnée sur une péniche. La réaction des autorités ecclésiastiques a été de l'excommunier dès la nouvelle connue.

  • Le 29 décembre 2005, on a retrouvé un homme mort de froid dans une voiture garée ici.

  • Le quai Rambaud va jusqu'au confluent, en 2007, on l'a fermé au sud de la gendarmerie pour permettre le chantier de la confluence.

  • Lors de ma visite de 2011, la chaussée était ouverte sur le cours Bayard, la partie au sud était encore en cours d'aménagement pour le relier à la zone de loisirs.

Art et associations


  • Au 16, un bateau est souvent amarré, il sert de chapelle aux mariniers du Rhône et de la Saône.

  • Au 13b l'Embarcadère fait galerie d'art contemporain et centre de réunions pour les entreprises.


Commerces et services


  • Navigue inter organise des promenades en bateau.

  • Historique marine vend des articles de décoration marine.

  • DGA est un bureau du ministère de la défense.

  • Un Centre fait de la formation.

  • Y sont aussi trois sociétés, deux bars et un vendeur de vêtements.

  • Vers 2010, on y a placé quelques instruments d'exercice physique.



Mai 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Quai Rambaud

Quai Rambaud

Le quai Rambaud se trouve en rive gauche de la Saône, en aval du quai Joffre, après le pont Kitchener, à l'angle du cours de Verdun.

30 autres entrées dans la même catégorie :